Le Sahara algérien offre des paysages contrastés : à côté des vastes étendues de dunes de sable, il y a des amas encore plus grands de cailloux et de pierres, d'immenses hauts plateaux et des montagnes très élevées. (Ergs, regs, hamadas, oueds, oasis,...)


L'erg : désert du sable


Le reg: est le type de désert le plus répandu, formé par des étendues de cailloux arrondis et de graviers, particulièrement inhospitalière; seuls quelques très rares espèces réussissent à y survivre (le Tanezrouft).


Les hamadas: sont de grand bancs de calcaire ou d'arène, hauts de quelques centaines de mètres et sillonnés de canaux d'érosion.


Les tassilis  peuvent atteindre 2000 m d'altitude. Nés de l'érosion des hauts plateaux gréseux par le sable et le vent, les tassilis présentent les plus belles formes du désert : aiguilles, tiges verticales, courbes de pierre, … Principales régions tassiliennes : Hoggar, Ajjers,...).


Les oueds: sont les lits presque toujours secs des fleuves et des torrents. Leur formation remonte au temps où le Sahara n'était pas encore un désert.


Les gueltas: sont des puits profonds et permanents où vivent poissons, grenouilles, mollusques et crustacés.


Les sebkas: sont de vastes cuvettes de sols salins; résidus d'anciens lacs asséchés il y a des milliers d'années


PLUS D'INFORMATION SUR LA TYPOLOGIE