1ier voyage: trek or méharée


  • Durée: de 9 à 12 jours.
  • Sites d'art rupestre et de gravures, hautes dunes de sable, gorges,...
  • Hébergement: bivouac.
  • Vous portez un petit sac à dos avec les besoins personnels de la journée.

 

Veuillez nous contacter pour l'itinéraire détaillé.

Consultez également notre section "type de circuits".

 

 

2ième voyage: circuit en véhicules 4x4


  • Même programme que le trek/la méharée.

  • Niveau: des balades de 2 heures en moyenne par jour.

  • Hébergement: bivouac.


Veuillez nous contacter pour l'itinéraire détaillé.

Consultez également notre section "type de circuits".


Le Tassili N'Ajjer - ce qui signifie plateau des rivières - est un massif montagneux situé au sud-est de l'Algérie, haut plateau aride constitué de grès, à plus de 1000 mètres d'altitude et s'étendant au centre du Sahara sur 50 à 60 km d'est en ouest, et sur 800 km de nord au sud, soit une superficie de près de 120 000 km2. Sur toute sa surface se dressent des formations rocheuses fortement érodées émergeant des dunes de sable. Ce paysage lunaire a été créé par l'érosion.


Les paysages du Tassili sont d'une beauté inimaginable. Le massif est habité par les Touaregs du groupe Kel Ajjer. Sa ville principale est Djanet. En 1982, le Tassili est classé patrimoine mondial de l'UNESCO et réserve de l'homme et de la biosphère en 1986. Des animaux en voie de disparition tels que le mouflon à manchettes et de nombreuses espèces de gazelles y ont trouvé refuge. Le Tassili N'Ajjer est composé de grès, couches superposées de vase et de sable solidifiés.


On peut voir dans ce parc national de nombreuses peintures rupestres (notamment dans l'Oued Djerat et sur le plateau de Sefar) rappelant que le Sahara était autrefois une cointrée verdoyante. Il y a plusieurs milliers d'années vivaient ici des hommes qui ont laissé des preuves des bouleversements écologiques et climatiques et ce sous forme de milliers de peintures rupestres et de gravures.


Les peintures montrent un mélange de styles variant de peintures primitives à des représentations d'hommes faisant la chasse, des représentations de femmes et d'enfants et de leurs occupations quotidiennes. Sur certaines parois rocheuses du Tassili on trouve même des peintures superposées, confirmant qu'il y avait des ères successifs avec une population changeante.